Pas de pollution radioactive après la crue du Rhône

Le 05 novembre 2004 par Loïc Chauveau
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié le 3 novembre un rapport sur les conséquences de la crue du Rhône de décembre 2003. Aucune augmentation significative de la radioactivité n’a été constatée.

C'est désormais un rituel. Après une inondation, les sols inondés sont analysés pour connaître les apports éventuels en polluants charriés par les eaux. Lors de ces épisodes, les cours d'eau érodent leurs rives mais aussi lessivent des sols artificialisés emportant des particules. Les alluvions du Rhône sont d'autant plus surveillées qu'en décembre 2003 le fleuve a battu son records de débit. Avec 13.000 mètres cubes par seconde enregistrés à la station de Beaucaire (Gard), le Rhône a dépassé le niveau de ses crues historiques de 1840 et 1846. L'eau a érodé en amont des zones rarement atteintes donc rarement lessivées tandis qu'en aval des sols ont été inondés pour la première fois depuis des décennies.

Pour suivre les migrations de polluants, l'IRSN possède depuis plusieurs années une station automatique de prélèvement d'eau du fleuve. Cette station fait partie du réseau Opéra qui permet d'observer la radioactivité d'origine naturelle et artificielle dans l'environnement. Grâce à cet appareil de mesure, on peut suivre le transfert des radionucléides dans les eaux. Les résultats engrangés par l'IRSN ne font pas apparaître de pollution. Les dépôts attribués aux inondations ne montrent pas d'augmentation des teneurs en substances radioactives et chimiques avec les sols des zones non inondées: «Seuls deux radionucléides artificiels émetteurs gamma, le césium 137 et le cobalt 60 ont été détectés à l'état de faibles traces dans les dépôts dus aux inondations», précise l'institut. Les analyses de prélèvements d'herbe, de lait de chèvre et de salades issues de terres maraîchères ne révèlent aucune pollution. Il n'y a donc pas eu de transfert dans la chaîne alimentaire.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus