Pas de pôle minier uranium-nickel prévu pour l’instant

Le 08 mars 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

«L'idée de créer un nouveau pôle minier français avec Areva et Eramet devra à terme être étudiée, mais ne revêt aucun caractère d'urgence», a déclaré le 8 mars Anne Lauvergeon.

L’idée de rapprocher les mines d'uranium d’Areva avec les mines de nickel et de manganèse d'Eramet et de créer ainsi un pôle minier avait été évoquée par la présidente du directoire d’Areva en décembre 2010. A l’époque, elle constatait qu’«une consolidation minière mondiale considérable» s'était produite, et elle s'était interrogée sur l'opportunité d'une «consolidation minière française».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus