Pas de photovoltaïque dans les champs basques

Le 27 avril 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le collectif «Non au projet de centrale photovoltaïque à Gabat» a remporté la bataille. Selon une dépêche AFP publiée aujourd’hui 27 avril, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a rejeté le projet de ferme photovoltaïque en refusant le permis de construire.

Pourtant les conclusions de l’enquête publique étaient favorables à ce projet de 20 hectares qui devait être implanté à Gabat, commune du Pays basque. La ferme photovoltaïque devait répondre aux besoins d'une population d'environ 7.000 personnes.

Les organisations agricoles de la région, le syndicat basque Euskal Heriko Laborarien Batasuna (ELB) et le Collectif des associations de défense de l'environnement (Cade) s'étaient élevés contre le projet conçu par la société Quantum Energie, filiale du groupe français Séchilienne-Sidec, dénonçant notamment l'amputation de terres agricoles qu’impliquait sa mise en place.

Un arrêté préfectoral a été pris pour signifier à Quantum Energie un refus de permis de construire pour cette installation. Pour l’instant, les motivations de la décision préfectorale ne sont pas précisées ni les recours éventuels du promoteur du projet. La décision a été prise après un avis favorable du commissaire enquêteur.

«Nous sommes évidemment favorables au recours aux énergies renouvelables, avait indiqué le Cade, mais nous sommes hostiles aux différents projets (...) qui vont amputer des surfaces agricoles».

Les adversaires du projet préconisent l'utilisation de surfaces disponibles, selon eux, sur les toits des usines, supermarchés ou sur les parkings pour éviter la neutralisation biologique de terres.

«Chaque année, ce sont 1.000 hectares de terre agricoles qui disparaissent dans notre département», avait souligné le syndicat ELB, dénonçant la disparition de dizaines d'emplois et autant de surface en moins pour fournir des biens alimentaires.

 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus