Pas de coupure d’électricité au Japon

Le 27 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Exit, les illuminations nocturnes.
Exit, les illuminations nocturnes.
NOAA

Les campagnes de promotion des économies d’énergie, l’extinction des panneaux lumineux et des systèmes de climatisation ont payé.

Malgré la mise à l’arrêt de la quasi-totalité de ses centrales nucléaires (lesquelles produisent en temps normal le tiers de l’électricité de l’archipel), le Japon n’a pas connu de coupures de courant cet été.

Dans la zone approvisionnée par l’électricien Kepco, le pic estival de consommation, atteint le 3 août, a été inférieur de 13% à celui de l’été 2010, sept mois avant le tsunami dévastateur.

Même constatation dans l’agglomération tokyoïte, alimentée par Tepco —l’exploitant de la centrale de Fukushima— où le niveau maximal de la demande (le 27 juillet) a été inférieur de 16% à celui constaté en 2010.

Au total, souligne l’agence de presse Kyodo, les pointes estivales de consommation ont baissé, cette année, de 8 à 16% dans le pays par rapport à celles de 2010. En revanche, les émissions de gaz carbonique du secteur électrique devraient fortement progresser.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus