Pas d’accord au Conseil sur les sols pollués

Le 21 décembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Malgré ses tentatives pour obtenir un consensus, le Portugal n’a pas obtenu de majorité qualifiée au sein du Conseil Environnement qu’il présidait, jeudi 20 décembre, concernant la proposition de directive sur la protection des sols. Certains Etats membres, parmi lesquels l’Allemagne et le Royaume-Uni, estiment que la subsidiarité doit s’appliquer puisque les sols pollués, contrairement à l’air ou à l’eau, ne peuvent pas traverser les frontières.

La France s’est abstenue lors du vote. Les ONG sont mécontentes de ce choix, estimant qu’il va à l’encontre des conclusions du Grenelle et que la France a cédé aux lobbies du patronat. Dans un entretien accordé à Libération, Nathalie Kosciusko-Morizet explique l’abstention française, non pas parce qu’elle a cédé aux lobbies agricole et industriel, mais parce que la directive est «insuffisante» puisqu’elle «se concentre sur l’inventaire et le diagnostic». La secrétaire d’Etat à l’écologie assure qu’elle reprendra le dossier lors de la présidence française de l’Union européenne, en juillet 2008, pour «élargir l’éventail des méthodologies de diagnostics et donner des priorités de dépollution en fonction de l’utilisation des sols.»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus