Particules fines: un impact sur l’espérance de vie

Le 23 janvier 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Réduire l’exposition aux particules fines polluantes de l’air permettrait d’accroître l’espérance de vie, selon une étude américaine publiée dans la revue New England Journal of Medicine, jeudi 22 janvier.

L’exposition aux particules fines de l’air a déjà été associée à un taux accru de mortalité et de pathologies, suggérant qu’une réduction de cette exposition devrait générer une meilleure espérance de vie.

Arden Pope de l’université de Brigham Young (Utah) aux Etats-Unis et ses collègues, ont mesuré les changements de l’espérance de vie entre la fin des années 70 et le début des années 2000 dans 51 régions de grandes agglomérations aux Etats-Unis, afin d’évaluer une éventuelle corrélation avec l’évolution du taux de pollution de l’air durant cette période.

Ils ont ainsi montré qu’une diminution de 10 microgrammes (µg) par mètre cube de particules fines PM 2,5 (2) dans l’air a été associée à une augmentation de l’espérance de vie estimée entre 5 et 9 mois. Ces résultats sont restés significatifs après la prise en compte des évolutions socio-économiques, démographiques et de l’exposition au tabac durant la même période.

D’après l’éditorial de la revue, cette étude confirme une nouvelle fois que la pollution de l’air est un facteur déterminant de la santé publique. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 1,4% des décès dans le monde seraient causés par les particules polluantes de l’air.

(1) «Fine-Particulate Air Pollution and Life Expectancy in the United States», Arden Pope, New England Journal of Medicine, volume 360, n°4, p.376-386 (22 janvier 2009)
(2) particules de diamètre inférieur à 2,5 micromètres (µm)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus