Particules fines: trois Etats membres rappelés à l’ordre par la Commission

Le 06 novembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Estonie, la Slovénie et la Suède se sont vu adresser un dernier avertissement par la Commission jeudi 29 octobre, du fait de leur infraction aux normes européennes sur les particules fines de diamètre inférieur ou égal à 10 microns (PM 10), entrées en vigueur en 2005.

Provenant essentiellement des émissions industrielles, routières et du chauffage domestique, les PM 10 peuvent provoquer asthme, problèmes cardiovasculaires, cancers du poumon, voire mort prématurée, rappelle la Commission dans un communiqué du même jour.

La directive européenne de 2008 sur la qualité de l’air rendait possible un report du respect de cette norme au 10 juin 2011, sous réserve que la Commission en soit avertie, ce que n’ont pas fait ces trois Etats.

Il ne faut donc pas conclure que les 24 autres Etats membres de l’UE sont des modèles en matière de qualité de l’air. Tous ont retardé l’entrée en vigueur de cette norme, mais ils en ont averti la Commission. Dix d’entre eux avaient été rappelés à l’ordre une première fois en janvier dernier.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus