Partenariat en Océanie contre les gaz à effet de serre

Le 19 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Première ministre néo-zélandaise Helen Clark et le Premier ministre du Queensland (Australie) Peter Beattie sont déterminés à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux flatulences des animaux et à la production d'énergie à partir du charbon (1). D'après un article du New Zealand Herald publié le 4 juin, ils ont annoncé un renforcement de leur partenariat scientifique dans ces domaines. Le gouvernement néo-zélandais va en particulier accorder 25 millions de dollars néo-zélandais (soit 14 millions d'euros) sur 5 ans au Biotechnology partnership fund, qui permet aux entreprises australiennes et néo-zélandaises de développer des produits pour le marché international. Il s'agit par exemple de méthodes pour améliorer l'efficacité digestive des vaches laitières. «Il est vital que nous prenions la position de leader international concernant les émissions de gaz pastoraux, car elles représentent 50% du total de nos émissions», a déclaré Helen Clark. Le Queensland, dont l'industrie laitière et celle de la viande sont importantes, peut ainsi bénéficier de l'expertise néo-zélandaise en matière d'émissions de gaz d'origine agricole. 

 (1) Voir l'article du JDLE: «Une meilleure digestion pour moins de méthane»








A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus