Parlement européen: deux mesures pour réduire les émissions de CO2

Le 15 janvier 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les émissions des camionnettes neuves seront plafonnées à 147 g/km en 2020
Les émissions des camionnettes neuves seront plafonnées à 147 g/km en 2020

Le Parlement européen a voté deux mesures, le 14 janvier, pour réduire les émissions des camionnettes et relancer le captage-stockage du CO2.

Les eurodéputés ont tout d’abord réduit les émissions de carbone des camionnettes de 203 grammes par kilomètre parcouru à 147 g/km. Un nouveau plafond applicable en 2020.

L’objectif de 147 g/km s’appliquera aux fabricants produisant plus de 1.000 véhicules utilitaires légers (de plus de 2,61 tonnes à vide et 3,5 t en charge) par an.

Comme pour les voitures, dont le plafond d’émission a été fixé à 95 g/km en 2021, les fabricants disposent déjà d’un système de «bonifications», avantageant les véhicules émettant moins de 50 g/km de CO2. Celui-ci est maintenu jusqu’en 2018.

Il faut ajouter que les députés réclament un nouveau protocole de test des performances environnementales, le système actuel ayant montré d’importantes lacunes. La Commission européenne a en effet reconnu, en février 2013, que les tests étaient tronqués par les fabricants (pneus dont l’indice de traction est très élevé, revêtements sans aspérités, etc.). Elle s’est engagée, à la demande du Parlement, à adopter au plus vite la procédure d’essai mondiale, définie par les Nations unies pour les voitures particulières et les utilitaires légers (protocole WLTP)(1).

 

Relancer le captage-stockage

Le captage et le stockage du CO2 (CSC) ont également fait l’objet d’un rapport, adopté le 14 janvier par les parlementaires. Rédigé par Chris Davies (Royaume-Uni, Alliance des démocrates et libéraux), celui-ci plaide pour une relance du CSC, qui «a un rôle majeur à jouer pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs de décarbonisation au moindre coût», affirme le Parlement. Les eurodéputés estiment de concert qu’il s’agit du «seul moyen de traiter les émissions de CO2 des grandes installations industrielles, du secteur de l’acier, de la chimie et du ciment en particulier». Ils ajoutent qu’il revient aux Etats membres de mettre en place des stratégies à long terme de réduction d’émission de CO2 prenant en compte des projets de CSC.

(1)Worldwide harmonized light vehicles test procedures



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus