Paris veut réduire la facture énergétique de ses logements

Le 10 décembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La mairie de Paris a mis en place un dispositif intitulé «copropriétés objectif climat», qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2008. Ce programme vise à sensibiliser les habitants à la réduction de leur consommation énergétique, et inciter les propriétaires à réaliser un diagnostic énergétique de leur immeuble afin de lancer des travaux d'efficacité énergétique, subventionnés par la municipalité.

85% des logements parisiens, quasi exclusivement des immeubles collectifs, ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique. La part du chauffage dans la consommation énergétique du logement y atteint 76% en moyenne, contre 66% au niveau national. «A Paris, le bâtiment consomme en moyenne 270 kilowattheures par mètre carré et par an (kWh/ m²/an), a déclaré Yves Contassot, adjoint vert chargé de l'environnement. Paris doit subir une cure de jouvence et un ravalement thermique afin d'atteindre 80 kWh/an/m²».

Le plan durera trois ans et s'adressera à 100 immeubles par an, à raison d'environ 30 logements par immeuble environ. Il s'adresse aux copropriétés volontaires, qui devront d'abord s'adresser au réseau des 9 Espaces info énergies que compte la capitale. Celle-ci subventionnera les diagnostics énergétiques à hauteur de 70% avec l'aide du conseil régional et de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Quant aux travaux préconisés, ils seront cofinancés à hauteur de 20%, une aide qui s'ajoutera à celles existantes, de l'Agence nationale de l'habitat, et des crédits d'impôt.

Une prime de 200 euros sera reversée aux propriétaires par fenêtre changée garantissant une bonne isolation thermique et acoustique. Les fenêtres en PVC ne bénéficieront pas de cette prime.

«C'est la première fois, selon Guy Simonnot, délégué régional d'Ile de France de l'Ademe, qu'une ville mène une telle opération en France. Le suivi des études et des travaux sera assuré pour ajuster le dispositif.»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus