Panne de grandes centrales électriques : une information dans les 30 minutes

Le 15 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Union française de l'électricité (UFE) indique dans un communiqué du 14 décembre que l’information sur les arrêts fortuits des centrales électriques de plus de 100 mégawatts (centrales nucléaires comprises[1]) est désormais mise à disposition du marché, dans un délai de 30 minutes.

Ces informations sont publiées via le site internet du Réseau de transport d'électricité (RTE), gestionnaire du réseau de lignes à haute tension. Elles comporteront « le nom de l’unité de production concernée, sa puissance, la date et l’heure de l’incident. Elles seront complétées au plus tard le lendemain par les causes de l’arrêt et la date estimée de remise en service », précise l’UFE.

L’objectif de la démarche est d’aller vers davantage de transparence. « Depuis 2006, l’UFE enrichit les informations sur la production d’électricité en France, mises à disposition gratuitement sur internet », rappelle l’UFE. Sont déjà accessibles les informations sur la puissance installée actuelle - détaillée par unité de production supérieure à 20 MW - et prévisionnelle - agrégée par filière -, sur un horizon de trois ans. La disponibilité prévisionnelle, détaillée par unité de production supérieure à 100 MW et agrégée pour l’ensemble du parc, est également rendue publique, tout comme le taux de remplissage du stock hydraulique et la production électrique réalisée.

Mais il y a un an, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait demandé à EDF de donner à ses concurrents des informations plus fiables sur la disponibilité de son parc de production, note l’AFP le 14 décembre. « Le groupe d'électricité, qui détient l'essentiel des moyens de production en France, refusait alors de communiquer sur le nombre de ses réacteurs à l'arrêt, estimant qu'il s'agissait d'une donnée commerciale sensible. »



[1] Les 58 réacteurs nucléaires français ont une puissance comprise entre 900 et 1.500 MW.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus