Pan sur le derrick

Le 06 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg, envoyé spécial
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux fois en deux jours que l'Arabie décroche la récompense suprême de la COP21.
Deux fois en deux jours que l'Arabie décroche la récompense suprême de la COP21.
CAN

Deux pays pétroliers à l'amende.

Une double récompense. Ce samedi 5 décembre, les activistes du Climate Action Network (CAN) ont attribué le Fossil du jour à l’Arabie Saoudite (pour la seconde journée consécutive!) et au Venezuela. Pas besoin d’aller chercher très loin la motivation des observateurs écolos: la défense à tout crin de l’activité pétrolière nationale.

 

C’est à une déclaration de la cheffe de la délégation vénézuélienne que la République bolivarienne doit son prix. Claudia Salerno ayant moqué l’objectif à long terme, en cours de négociation. «Tout ça n’est qu’un slogan», a-t-elle lancé.

 

Aucun responsable du royaume wahhnabite n’a encore rien dit. Et c’est précisément ce que leur reprochent les membres du CAN. Mais gageons qu’ils retrouvent de la voix lorsque les négociateurs évoqueront le préambule de l’accord de Paris, où il est notamment question de droits de l’homme, d’égalité homme-femme et de défense des minorités.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus