Paluel 2 redémarre après trois ans de sommeil

Le 24 juillet 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le générateur de vapeur a été remis en place.
Le générateur de vapeur a été remis en place.
ASN

Arrêté depuis 2015, le réacteur de la centrale normande a brièvement redémarré le 23 juillet. Il devrait reprendre sa production le 25 juillet.

 

Toujours difficile de se sortir d’un long sommeil. Plus de trois années après avoir été arrêté pour une visite décennale, le réacteur n°2 de la centrale de Paluel (76) a été redémarré, mardi 24 juillet, avant d’être de nouveau stoppé.

Paluel 2 revient, en effet, de loin. Le réacteur normand avait été arrêté en mai 2015 pour subir sa troisième visite décennale. Une longue opération de maintenance et de mise à niveau, indispensable pour que l’Autorité de sûreté (ASN) l’autorise à fonctionner dix années de plus.

incident inédit

Le 31 mars 2016, un incident inédit se produit : l’un des 4 générateurs de vapeur (465 tonnes) chute lourdement sur le plateau de protection de la piscine du bâtiment réacteur. Un technicien est blessé et deux autres sont choqués. Tout naturellement, l’ASN prolonge l’arrêt de la tranche. Ce qui cause quelques sueurs froides à EDF. La loi prévoit, en effet, d’arrêter définitivement une installation nucléaire qui n’a pas fonctionné deux années durant.

pleine puissance

Pour contourner l’obstacle, le gouvernement publie, en février 2017 un arrêté ministériel autorisant le réacteur de 1.300 MWe à dormir deux années de plus le temps d’achever les travaux et de vérifier la sûreté de l’installation.  

Mardi 24 juillet, la puissance du réacteur a été portée à 90 MW avant d’être abaissée. «Un aléa sur la turbine nous a contraints à le déconnecter du réseau» mais «le réacteur n'a pas été arrêté», a précisé une porte-parole d’EDF, interrogée par l’AFP. Selon RTE, sa production devrait pleinement reprendre dans la matinée de mercredi 25 juillet.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus