- 

PACA présente son plan «Escales zéro fumée»

Le 05 septembre 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les navires carburant au GNL pourront bien s'approvisionner à Fos.
Les navires carburant au GNL pourront bien s'approvisionner à Fos.
DR

La région veut électrifier les navires à quai et développer l’usage marin du GNL.

 

Les habitants des trois villes portuaires de la région Provence-Alpes-Cote d’Azur (PACA) n’en peuvent plus de respirer les effluents polluants des paquebots, ferries et autres super yachts qui accostent par milliers à Marseille, Toulon et Nice.

A chaque heure passé à quai, un navire de croisière consomme de 500 à 2.000 litres de gazole pour produire l’énergie dont ses systèmes vitaux ont besoin. Conséquence: des émissions de CO2, d’oxydes d’azote et de soufre. Sans oublier les particules.

«Aujourd’hui, 20% de la population régionale est exposée à un dépassement des normes de la qualité de l’air avec des pics plus importants dans les ville-ports, plus significative sur l’aire marseillaise», indiquent les services du conseil régional, dans un communiqué.

Pour tenter d’inverser la vapeur, la région a concocté un plan «Escales zéro fumée», officiellement présenté ce 5 septembre. Dès sa validation par les conseillers régionaux (prévue début octobre), l’exécutif régional engagera 30 millions d’euros (abondés par des fonds européens) pour installer des systèmes d’alimentation en électricité des navires, comme il en existe déjà à Marseille. Environ 15% de cette somme financeront l’équipement de navires.

Opérationnel dans les trois ports en 2025, ce dispositif sera complété par la construction d’un hub gazier sur le site de Fos du grand port de Marseille, pour un million d’euros. Il permettra d’avitailler les bateaux consommant du gaz naturel liquéfié (GNL), un carburant fossile moins toxiques pour les bronches que le gazole ou le fioul lourd.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus