Ouverture de l’appel d’offres sur les grandes centrales solaires

Le 13 mars 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un coup de pouce donné aux ombrières solaires.
Un coup de pouce donné aux ombrières solaires.

Dans un communiqué mis en ligne mardi 12 mars, le ministère de l’écologie annonce la publication par le Journal officiel de l'Union européenne du cahier des charges de l'appel d'offres pour les grandes installations photovoltaïques (d'une puissance supérieure à 250 kilowatts).

Il porte sur un volume de 400 mégawatts crête et vise à parts égales les technologies innovantes au sol (photovoltaïque à concentration ou photovoltaïque avec suivi du soleil) et les technologies matures sur ombrières et sur toitures. «L'appel d'offres privilégie le développement des centrales au sol sur les sites dégradés (friches industrielles, anciennes carrières ou décharges...) pour éviter les conflits d'usage notamment avec les terres agricoles», indique le ministère de l’écologie.

Les garanties bancaires d'exécution auparavant demandées aux candidats lors de la remise des offres ont été supprimées pour ne pas désavantager les PME. Cet appel d'offres prend en compte le bilan carbone des projets ainsi que leur contribution à la recherche et au développement. Il privilégie l'innovation, les cellules à haut rendement, et les installations à haute valeur ajoutée porteuses de développement industriel et de création d'emplois en France.

La date limite de remise des offres a été fixée au 16 septembre 2013.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus