Ouragans: une mortalité sous-estimée

Le vendredi 03 août 2018 à 17h 12 par Romain Loury
L'ouragan Maria, septembre 2017
L'ouragan Maria, septembre 2017

Les ouragans sont bien plus mortels que ne le laissent penser les bilans officiels, suggère une étude américaine publiée jeudi 2 août dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). En cause, le fait que la plupart des décès, indirectement liés à la catastrophe, surviennent dans les mois suivant l’événement climatique extrême.

Extrait : Officiellement, l’ouragan Maria, qui a balayé les Caraïbes en septembre 2017 avant de se dissiper sur la côte est des Etats-Unis, a fait 64 morts à Porto Rico. En novembre 2017, la chaîne CNN évoquait un bilan bien plus...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus