Ottawa nomme un nouveau ministre de l’environnement

Le 05 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 


Le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir, disait l’écrivain Jules Janin. Et c’est vrai. Mardi 4 janvier, Peter Kent a troqué le portefeuille des affaires étrangères du Canada pour celui de l’environnement. Un parcours qui n’allait pas de soi.

 

A 67 ans, celui qui n’est entré en politique qu’en 2006 a un très long passé de journaliste à son actif. Fils et frère de journaliste, Peter Kent a fait les riches heures de la télévision canadienne. Longtemps grand reporter et correspondant à l’étranger (guerre du Vietnam, victoire des Khmers rouges, Afrique du Sud), il a été l’un des présentateurs vedettes de nombreux programmes d’information.

 

En 2008, quelque jours avoir été élu député de la région d’Ottawa, le mari de la journaliste Cillia Kent est nommé ministre des affaires étrangères du gouvernement conservateur dirigé par Stephen Harper.

 

A l’environnement, il lui faudra mobiliser tous ses talents de pédagogue pour gommer la piètre image environnementale du Canada : un pays plus attaché à développer l’exploitation des sables bitumineux qu’à lutter contre les changements climatiques.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus