Orléans teste une PAC pour des logements sociaux

Le 03 décembre 2004 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La municipalité d’Orléans (Loiret) va expérimenter une pile à combustible (paco) mise en place par EDF pour chauffer un immeuble rénové de 32 logements sociaux. Elle est la deuxième ville de France, après Sarreguemines (Moselle), à expérimenter cette paco, a précisé la mairie. Le matériel et la maintenance représentent un investissement de 316.000 euros sur deux ans. Ce type d’installation devrait permettre de réduire de 30% les factures et de diminuer d’un tiers les émissions de gaz à effet de serre. L’immeuble concerné se trouve dans le quartier de la Source. EDF a prévu deux autres sites test en France, sur le territoire de Belfort et Liévin (Nord).
La pile fonctionne avec de l’hydrogène (H2) produit à partir de gaz, mais des recherches sont en cours pour pouvoir à terme produire l’hydrogène à partir de nouveaux types de carburants non fossiles. Le prototype testé est une pile Vaillant de type Euro 2. Au total, 40 à 50 piles de ce type devraient être testées grandeur nature en Europe, avant la mise en place d’une pile de troisième génération, à l’horizon 2007, qui devrait être un modèle pré-commercial.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus