Orléans teste une PAC pour des logements sociaux

Le 03 décembre 2004 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La municipalité d’Orléans (Loiret) va expérimenter une pile à combustible (paco) mise en place par EDF pour chauffer un immeuble rénové de 32 logements sociaux. Elle est la deuxième ville de France, après Sarreguemines (Moselle), à expérimenter cette paco, a précisé la mairie. Le matériel et la maintenance représentent un investissement de 316.000 euros sur deux ans. Ce type d’installation devrait permettre de réduire de 30% les factures et de diminuer d’un tiers les émissions de gaz à effet de serre. L’immeuble concerné se trouve dans le quartier de la Source. EDF a prévu deux autres sites test en France, sur le territoire de Belfort et Liévin (Nord).
La pile fonctionne avec de l’hydrogène (H2) produit à partir de gaz, mais des recherches sont en cours pour pouvoir à terme produire l’hydrogène à partir de nouveaux types de carburants non fossiles. Le prototype testé est une pile Vaillant de type Euro 2. Au total, 40 à 50 piles de ce type devraient être testées grandeur nature en Europe, avant la mise en place d’une pile de troisième génération, à l’horizon 2007, qui devrait être un modèle pré-commercial.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus