Onu: des écosystèmes dégradés

Le 31 mars 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une étude scientifique internationale vient de révéler qu'environ 60% des services fournis par les écosystèmes (fourniture d'eau douce, stocks de pêche, régulation de l'air, etc.) sont dégradés ou surexploités dans le monde. Financé en partie par la Banque mondiale et les Nations unies et piloté par l'université de Stanford, le "Millenium assessment" est un groupe d'experts scientifiques qui évalue les ressources écologiques mondiales et l'impact des quatre traités internationaux sur l'environnement (1).  Son rapport de synthèse, engageant 1.300 experts de 95 pays, montre que plus de terres ont été converties pour l'agriculture depuis 1945 qu'au cours des XVIIIe et XIXe siècles réunis. En outre, plus de la moitié des engrais azotés synthétiques utilisés dans l'agriculture l'ont été depuis 1985. Sur 15 services rendus par les écosystèmes, seuls quatre sont en amélioration: des gains de production pour les récoltes, le bétail, les produits de l'aquaculture et la séquestration du carbone.



(1) Convention des Nations unies sur la diversité biologique, Convention de Ramsar sur les zones humides, Convention des Nations unies pour combattre la désertification et Convention sur les espèces migratrices.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus