Ondes: l’Anses alerte contre les anciens téléphones

Le lundi 21 octobre 2019 à 18h 26 par Romain Loury
De nombreux téléphones toujours à l'ancienne norme
De nombreux téléphones toujours à l'ancienne norme

En raison de possibles effets sanitaires, aucun utilisateur de téléphone portable ne devrait être exposé à un débit d’absorption spécifique (DAS) supérieur à 2 Watt par kg. Ce qui implique de rappeler ou de mettre à jour de nombreux téléphones, dont ceux vendus jusqu’en juin 2016, voire juin 2017, recommande l’Anses dans un avis publié lundi 21 octobre.

Extrait : Selon les recommandations de la Commission internationale de protection contre les rayonnements ionisants (Icnirp), le DAS des téléphones portables, dose de rayonnements électromagnétiques à laquelle est exposée l’utilisateur,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus