OGM: une betterave à sucre bientôt autorisée par l’UE

Le 12 septembre 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Malgré les nombreux affrontements au sujet des biotechnologies, l'approbation des ministres européens et d'experts concernant une variété de betterave à sucre génétiquement modifiée est attendue pour septembre.

Cette betterave, nommée H7-1 et résistante à des herbicides contenant du glyphosate, est développée par Monsanto (géant des biotechnologies américain) et la compagnie KWS SAAT AG. Elle fait partie de la dizaine d'organismes génétiquement modifiés (OGM), dont du maïs, du soja et une pomme de terre, qui seront au centre de discussions communautaires.

En raison de procédures légales complexes, c'est aux ministres européens chargés de la justice que reviendra la décision de signer l'autorisation de cette betterave les 17 et 18 septembre. Il n'y aura pas de vote.

Depuis 2004, la Commission européenne a approuvé une douzaine d'OGM, au grand dam des groupes écologistes. Le Royaume-Uni, la Finlande et les Pays-Bas ont presque toujours voté en faveur de nouveaux OGM, et sont contrebalancés par un groupe de sceptiques incluant l'Autriche, la Grèce et le Luxembourg. En Europe, les consommateurs sont connus pour leurs hauts cris face aux cultures génétiquement modifiées, bien que les industriels des biotechnologies affirment que leurs produits sont parfaitement sains, et ne diffèrent pas des produits conventionnels.

Avant la fin de l'année, les experts européens débattront pour autoriser ou non 5 nouveaux OGM: trois hybrides de maïs Monsanto, une lignée de coton et un type de soja. Tous sont utilisés dans des procédés industriels, ou en tant que nourriture, humaine ou animale.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus