OGM: un flop commercial en Europe

Le 07 février 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

2011 restera l’année de l’échec commercial des organismes génétiquement modifiés (OGM) en Europe. La publication du rapport de l’International Service for the acquisition of agri-biotech applications (ISAAA), un groupe financé par les industriels des biotechnologies pour promouvoir les OGM, montre que leur culture en Europe se réduit à peau de chagrin.

L’étude révèle en effet que les cultures européennes GM représentent 110.000 hectares en 2011. Elles sont situées en Espagne, au Portugal, en République tchèque, Pologne, Slovaquie et Roumanie. Cela ne représente en fait que 0,06% de la surface agricole de l’UE, qui compte 179 millions d’hectares selon les chiffres de l’Union européenne (1). En comparaison, la surface dédiée à l’agriculture bio en Europe totalise près de 7,8 Mha.

Les inquiétudes de l’opinion publique et de plusieurs gouvernements européens, opposés au développement des OGM, sont à l’origine de ce flop commercial, a commenté Greenpeace Europe dans un communiqué publié ce 7 février. Seule l’Espagne a enregistré une hausse de la surface des cultures GM, après trois ans de baisse consécutive.

La publication de ce rapport annuel intervient après l’annonce du plus grand groupe chimique au monde (BASF), en janvier, d’abandonner toute commercialisation en Europe «en raison de l’opposition d’une majorité de consommateurs, d’agriculteurs et de politiciens» (voir JDLE). La culture de sa pomme de terre Amflora, résistante aux antibiotiques, a été marginale en Europe: moins de 20 ha en 2011. Elle avait été autorisée en mars 2010.

Quant à la société Monsanto, elle a déclaré, le 24 janvier, lâcher le marché français et ne plus vouloir commercialiser son maïs génétiquement modifié MON810 (voir JDLE). Selon Greenpeace, l’interdiction du MON810 a été décrétée dans 7 pays européens. Outre la France, on trouve l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Grèce et le Luxembourg.

Après 16 ans d’une commercialisation agressive, plus de 80% de la production mondiale est finalement concentrée dans seulement 4 pays du continent américain: Etats-Unis, Canada, Brésil, et Argentine. Les tentatives récentes d’introduire des aliments GM en Chine (riz) et en Inde (aubergine) ont en effet échoué. Au total, les cultures GM représentent 160 Mt dans le monde (coton compris).

 

(1)    Selon les chiffres de l’UE: http://ec.europa.eu/agriculture/agrista/2010/table_en/C5-2-3522.pdf



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus