OGM: le marché prometteur des médicaments

Le 28 janvier 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon Reuters, le marché américain des médicaments issus d'organismes génétiquement modifiés (OGM) pourrait dépasser 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) en 2011. Et le premier médicament pourrait être commercialisé dès 2006. De nombreuses sociétés spécialisées dans les biotechnologies interviennent dans ce domaine qui promet de grandes avancées technologiques en matière de fabrication des médicaments. En effet, les organismes vivants synthétisent plus facilement des molécules complexes comme les protéines, combinaison de nombreuses molécules d'acides aminés. Les OGM permettraient notamment de fabriquer des anticorps.

Cependant, comme dans le domaine de l'agriculture, des inquiétudes pointent. Et l'exemple célèbre de la société Prodigène montre que le risque sanitaire est réel. En 2001, cette entreprise de biotechnologie a effectué des essais sur des champs appartenant à des agriculteurs, dans le Nebraska et l'Iowa. Elle expérimentait un vaccin contre une maladie virale du porc à partir de maïs transgénique. L'année suivante, les agriculteurs ont planté du soja dans ces  terres sur lesquelles ont émergé des pousses du maïs génétiquement modifié. Le service d'inspection de la santé des animaux et des plantes américain (Aphis) a ordonné l'arrachage du maïs dans l'Iowa avant la récolte, mais n'est pas intervenu à temps dans le Nebraska où la récolte avait déjà eu lieu. L'Aphis a alors mis la production du Nebraska en quarantaine. Prodigène a dû racheter toute la production pour un montant de 2,7 millions de dollars (2,1 millions d'euros) et payer une amende de 250.000 dollars (190.000 euros). Lors de cet événement, le risque de mélanger un médicament à un aliment a montré qu'une réglementation très stricte sur la production doit être mise en place.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus