OGM: la clause de sauvegarde est sous presse

Le 23 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La mise en culture du maïs génétiquement modifié, MON810 de Monsanto, sera interdite par une nouvelle clause de sauvegarde que le gouvernement prendra avant la fin février, juste avant les semailles, a affirmé ce lundi 23 janvier la ministre de l'écologie à l'AFP.??
 
Le gouvernement prendra cette clause de sauvegarde (pour interdire la mise en culture du Mon 810) peu de temps avant la période des semailles pour que la Commission européenne n'ait pas le temps de la remettre en cause, comme cela s'était produit pour la précédente clause, a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.??
 
Jeudi, l’institut du végétal a annoncé que les semailles débuteraient bien au mois de mars. Au début du siècle, il fallait attendre le mois d’avril pour semer.
 
Le moratoire sur les cultures OGM, lancé par la France en février 2008, a été invalidé l'an dernier par la Cour européenne de justice de Luxembourg et le Conseil d'Etat.??
 
Lundi matin une centaine de militants anti-OGM ont investi un site du géant américain Monsanto, à Trèbes (Aude), et ont menacé de rester sur place jusqu'à l'annonce d'une date d'un nouvel arrêté d'interdiction de cession, de circulation, et de mise en culture du maïs OGM.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus