OGM: l’Italie interdit, à son tour, le maïs MON810

Le 15 juillet 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
9 pays de l'UE ont interdit le MON810
9 pays de l'UE ont interdit le MON810

Alors qu’en France, le Conseil d’Etat doit se prononcer dans les jours à venir sur la légalité du moratoire national de mise en culture du maïs MON810, commercialisé par Monsanto (voir JDLE), Rome vient de suivre l’exemple de Paris. La ministre italienne de l’agriculture, Nunzia De Girolamo, a en effet déclaré le 12 juillet que l’interdiction venait d’être prise.

Le décret, qui n’a pas encore été publié au Journal officiel italien, a été signé par les ministres de l’agriculture, de la santé et de l’environnement du gouvernement Letta, en raison «de l’impact négatif de ce maïs sur la biodiversité». Le gouvernement italien, qui compte l’appliquer pendant 18 mois, a déjà notifié sa décision à la Commission européenne ainsi qu’aux autres Etats membres.

«La Commission va examiner dans le détail la clause de sauvegarde italienne. Nous avons déjà demandé à l’Efsa (l’Autorité européenne de sécurité alimentaire) d’évaluer le fondement scientifique de cette décision», a déclaré Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission, en charge de la santé.

Près de 80% des Italiens soutiennent cette interdiction, selon Coldiretti, le syndicat agricole majoritaire, regroupant 1,6 million de membres.

Selon InfOGM, les Etats membres de l’UE peuvent légalement déroger à l’autorisation de l’Union européenne de cultiver du maïs MON810, en adoptant soit une clause de sauvegarde, «pour éviter la présence accidentelle d’OGM dans d’autres produits», soit une mesure d’urgence, justifiée par un risque sérieux pour la santé ou l’environnement, comme c’est le cas en Italie.

Déjà en avril, Rome avait demandé à Bruxelles de ne pas renouveler l’autorisation de culture accordée à Monsanto pour son maïs MON810.

8 autres pays ont donc adopté un moratoire: l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, la France, la Grèce, la Hongrie, le Luxembourg et la Pologne. Le maïs MON810 est toutefois cultivé au Portugal, en République tchèque, Roumanie et Slovaquie.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus