OGM: l’Efsa fusille l’étude Séralini

Le 28 novembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Efsa maintient ses critiques initiales
L'Efsa maintient ses critiques initiales
Crédit : Reporterre

 L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) ne s’est pas déjugée. Un mois et demi après avoir formulé un premier jugement [JDLE], sanglant, sur l’étude conduite par Gilles-Eric Séralini, l’institution européenne récidive.

Dans une note de 10 pages, mis en ligne aujourd’hui, l’Efsa estime que les conclusions de l’étude du chercheur caennais «ne sont pas étayées par des données, selon la communauté d’évaluation des risques de l’Union européenne».

Publiée le 19 septembre 2012 dans Food and Chemical Toxicology, l’étude controversée soulevait des préoccupations concernant la toxicité du maïs génétiquement modifié (GM) NK603 et d'un herbicide contenant du glyphosate, le Round Up.

«Dans son examen final, écrit l’agence basée à Parme, l'Autorité a confirmé son analyse initiale selon laquelle les conclusions des auteurs ne pouvaient pas être considérées comme étant scientifiquement fondées en raison des lacunes constatées dans la conception, le système de rapports des données et l'analyse de l'étude telles que décrites dans l'article. Par conséquent, il n'est pas possible de tirer de conclusions valables sur l'occurrence des tumeurs chez les rats testés. En se basant sur les informations publiées par Séralini et al., l'Efsa estime qu'il n'est pas nécessaire de réexaminer les précédentes évaluations réalisées sur la sécurité du maïs NK063 ou de tenir compte de ces résultats dans l’évaluation menée actuellement sur le glyphosate

http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2986.pdf

http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-efsa-disqualifie-l-etude-seralini,30993

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691512005637



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus