Océans et climat: Argo plonge dans les grands fonds

Le jeudi 31 octobre 2019 à 18h 10 par Romain Loury
La circulation thermohaline (bleue: en profondeur; rouge: en surface)
La circulation thermohaline (bleue: en profondeur; rouge: en surface)

Mieux connaître les océans profonds, mieux comprendre le climat mondial: telle est l’une des ambitions du programme Argo, qui prévoit un balisage complet des océans d’ici cinq ans, y compris dans leurs profondeurs. Parmi les partenaires, l’Ifremer dispose déjà de 21 flotteurs plongeant jusqu’à 4.000 mètres.

Extrait : Depuis son lancement en 2000, le programme international Argo, premier réseau d’observation in situ des océans, a mis à l’eau près de 4.000 flotteurs, informant la communauté scientifique sur les conditions physicochimiques de...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus