Objectif 2050: diviser par deux la consommation de carburant des voitures

Le 05 mars 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors de l’ouverture du Salon automobile de Genève, le 5 mars, 4 organisations internationales ont lancé un appel en faveur d’un objectif mondial d’économie de carburant. Dans un rapport intitulé «Global fuel economy initiative», elles présentent une feuille de route pour atteindre d’ici 2050 une réduction de 50% de la consommation de carburant au kilomètre, et diminuer ainsi le niveau d’émissions de CO2 et l’insécurité énergétique. D’après elles, le parc automobile devrait tripler d’ici 2050 et la consommation de carburant doubler.

Signé par le Pnue [Programme des Nations unies pour l’environnement], l’IEA [Agence internationale de l’environnement], l’ITF [Forum international du transport] et la FIA Foundation [Fondation de la Fédération internationale de l’automobile], le rapport estime qu’un ambitieux programme à l’échelle mondiale permettrait de réaliser annuellement des économies de 6 milliards de barils de pétrole et de 2 gigatonnes de CO2. Il suggère que les gouvernements intègrent cet objectif dans leurs plans de relance à destination du secteur automobile, et propose des outils de coordination des efforts et des actions menés par les industries et les pays. Les organisations y présentent des solutions notamment technologiques, et fixent des objectifs intermédiaires en 2020 et 2030. Elles s’engagent également à développer une base de données sur l’économie de carburant, ainsi qu’un site internet courant 2009, et lanceront 4 projets pilotes dans différentes régions du monde pour aider les pays à élaborer une politique d’économie de carburant.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus