Obama réduit le budget de l’EPA

Le 14 février 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le président américain n’a pas qu’une parole. Dans son discours de présentation du projet de budget pour 2013, Barack Obama promet de baisser les dépenses de toutes les agences fédérales. Ce n’est pas le cas.

S’il est voté en l’état, le budget du ministère de l’énergie atteindra ainsi 27,4 milliards de dollars (20,7 milliards d’euros), en hausse de 3,2% par rapport à 2012. Parmi les postes qui évoluent le plus: la recherche sur les nouvelles techniques d’extraction du gaz naturel (+12 M$ –9,12 M€), la récupération de matières fissiles à l’étranger (en hausse de 7%). Sans oublier l’arrêt des subventions accordées au secteur pétrolier, qui se sont montées, l’an passé, à 4 Md$ (3 Md€). Soit l’équivalent de 3,7% des bénéfices enregistrés, en 2011, par les entreprises ExxonMobil, Shell, BP et Total.

Côté environnement, en revanche, les promesses du président-candidat Obama ont bien été tenues. Avec 8,3 Md$ (6,2 Md€), la proposition de budget de l’Environmental Protection Agency est en diminution de 1,2% par rapport au budget 2012 en cours d’exécution. La décontamination des sites et sols pollués et les subventions à l’épuration des eaux sont les postes qui subissent les plus puissants coups de rabot.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus