Obama n’a plus d'hommes verts

Le 21 janvier 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Christine Gregoire pourrait devenir la prochaine patronne de l'EPA.
Christine Gregoire pourrait devenir la prochaine patronne de l'EPA.

Alors que le président américain vient de rempiler pour un second mandat de 4 ans, les responsables des départements et institutions impliqués dans la gestion de l’environnement commencent à déserter.

La première à avoir ouvert le bal des démissions est Jane Luchenko. L’ex-patronne de l’administration de l’océan et de l’atmosphère (Noaa) a démissionné le 12 décembre dernier. Le nom de son successeur n’est pas encore connu.

Même chose pour l’agence fédérale pour la protection de l’environnement (EPA). Lisa Jackson, son administratrice, a fait ses valises, le 27 décembre, pour poursuivre une carrière universitaire. Elle pourrait être remplacée par Christine Gregoire, ancienne gouverneure de l’Etat de Washington.

La semaine passée, ce sont Marcia McNutt (nommée en octobre 2009 à la tête du service géologique américain) et Ken Salazar, le ministre de l’intérieur au chapeau de cow-boy, qui ont annoncé leur départ.

Des rumeurs se font aussi l’écho d’un possible départ du secrétaire à l’énergie, le prix Nobel de physique 1997 Steven Chu. L’ancien «tsar de l’énergie» de Google, Dan Reicher, est un successeur possible.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus