Nucléaire: Washington édicte ses premières normes post-Fukushima

Le 07 juin 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les trois réacteurs de Browns Ferry devront améliorer leur venting.
Les trois réacteurs de Browns Ferry devront améliorer leur venting.
DR

Ce n’est pas très spectaculaire, mais c’est déjà ça.

Jeudi 6 juin, la Nuclear Regulatory Commission (NRC, l’autorité de sûreté nucléaire américaine) a rendu publique la première norme post-Fukushima applicable au parc américain, plus de deux ans après la catastrophe.

Selon le texte, les exploitants des 31 réacteurs à eau bouillante les plus anciens devront moderniser le système de dépressurisation du bâtiment réacteur. En cas de surchauffe accidentelle du réacteur, ce dispositif doit éviter une concentration trop importante d’hydrogène dans le bâtiment en permettant de relâcher vers l’extérieur les gaz en surpression.

En mars 2011, les enceintes de trois réacteurs de la centrale nippone avaient été sévèrement endommagées à la suite d’explosions d’hydrogène. Rien ne presse toutefois, les électriciens disposent d’un délai de 4 ans pour se conformer à la nouvelle réglementation.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus