Nucléaire : légère contamination au tritium dans le Val-de-Marne

Le 08 novembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) annonce dans un communiqué du 5 novembre que des investigations sont en cours pour mesurer les niveaux de contamination au tritium sur un site.

Le 3 novembre dernier, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) informait les autorités de sûreté nucléaire qu’un salarié d’une de ses entreprises prestataires (société 2M Process située dans le Val-de-Marne) présentait une contamination au tritium, détectée lors d’un dépistage de routine effectué sur le site de Valduc.

A l’origine de cette contamination, la manipulation d’un équipement expérimental, comportant un tamis moléculaire que les sous-traitants pensaient neuf. Or « cet équipement expérimental avait préalablement été utilisé pour des essais », explique l’IRSN.

Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus