Nucléaire : légère contamination au tritium dans le Val-de-Marne

Le 08 novembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) annonce dans un communiqué du 5 novembre que des investigations sont en cours pour mesurer les niveaux de contamination au tritium sur un site.

Le 3 novembre dernier, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) informait les autorités de sûreté nucléaire qu’un salarié d’une de ses entreprises prestataires (société 2M Process située dans le Val-de-Marne) présentait une contamination au tritium, détectée lors d’un dépistage de routine effectué sur le site de Valduc.

A l’origine de cette contamination, la manipulation d’un équipement expérimental, comportant un tamis moléculaire que les sous-traitants pensaient neuf. Or « cet équipement expérimental avait préalablement été utilisé pour des essais », explique l’IRSN.

Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010