Nucléaire: la centrale de Chooz bonne pour le service (AIEA)

Le 05 juillet 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
"Le site de Chooz a régressé en matière de rigueur d’exploitation."
"Le site de Chooz a régressé en matière de rigueur d’exploitation."
Mossot

Pas de problème de sûreté dans la centrale nucléaire de Chooz B.

Telle est la conclusion du rapport présenté, jeudi 4 juillet, par l’équipe d’experts internationaux, mandatée par l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

A la demande d’un gouvernement, l’AIEA peut dépêcher des experts pour évaluer le niveau de sûreté d’une centrale nucléaire. C’est que l’on appelle une inspection Osart (pour Operational Safety Review Teams).

Dans le courant du mois de juin, une équipe d’une dizaine d’experts (indien, suisse, britannique, chinois, tchèque, canadien, hongrois, etc.) ont visité l’installation ardennaise (deux REP de 1450 MW) et interrogé ses exploitants.

Il ressort de cette inspection que la centrale est exploitée dans les règles de l’art, indique l’AIEA dans un communiqué. Ce qui n’interdit pas d’améliorer certaines pratiques.

Dans leur rapport, les inspecteurs de l’AIEA recommandent notamment d'améliorer le contrôle des traitements chimiques, l’identification des causes d’incidents, le traitement correctif des incidents et des fuites.

Il y a quelques mois, l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) notait, dans son rapport annuel, que «le site de Chooz a régressé en matière de rigueur d’exploitation». L’ASN déplorait aussi «le rejet incontrôlé d’acide sulfurique dans la Meuse.»

L’AIEA souligne toutefois des éléments positifs «qui seront partagés avec l’industrie nucléaire», tel le dispositif de formation des personnels ou la collaboration établie entre les services internes de secours et les pompiers locaux



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus