Nucléaire: l’IRSN pas convaincu de la solidité des cuves du palier 900 MW

Le jeudi 14 novembre 2019 à 14h 55 par Valéry Laramée de Tannenberg
Composée de plusieurs pièces en acier, la cuve d'un réacteur affiche plus de 300 tonnes sur la balance.
Composée de plusieurs pièces en acier, la cuve d'un réacteur affiche plus de 300 tonnes sur la balance.
VLDT

L'institut de radioprotection et de sûreté nucléaire demande à EDF de prouver que les cuves de ses réacteurs de 900 MW sont aptes à durer 50, voire 60 ans.

Extrait : Allonger la durée de vie des centrales nucléaires existantes est l’un des piliers du modèle d’affaires d’EDF. D’où l’obligation pour l’opérateur historique de convaincre l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de la...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus