Nucléaire: Israël pourrait demander l’aide de la France

Le 10 mars 2010 par Valéry Laramée de Tanenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Etat hébreux pourrait passer commande d’un réacteur nucléaire à la France. Citant le ministre des infrastructures, Chen Lulu, la presse israélienne affirmait le 9 mars que la Jordanie pourrait se joindre au projet. Un projet qui n’est de toutes façons pas prêt de sortir de terre. Israël, qui n’a pas signé le traité de non-prolifération (TNP), ne peut acquérir de matériels nucléaires auprès des pays membres du Groupe des fournisseurs nucléaires, dont la France fait partie. Difficile, l’affaire reste jouable. Après des années de négociations multilatérales, l’Inde –également non signataire du TNP- a fini par convaincre la communauté internationale de lui vendre des technologies nucléaires civiles. En contrepartie, ces futures installations feront l’objet d’inspections internationales.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus