Nucléaire: gare aux vieilles centrales

Le 14 mars 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Allonger la vie sans nuire à la sûreté.
Allonger la vie sans nuire à la sûreté.

Au cours d’une audition au Sénat sur le «coût réel» de l’électricité, Henri Proglio est revenu à la charge. Le patron d’EDF a rappelé aux sénateurs son souhait d’allonger à 60 ans la durée de vie des réacteurs tricolores. Une autorisation que seule l’Autorité de sûreté (ASN) pourrait délivrer dans… une à deux décennies.

S’il n’inquiète pas l’ancien boss de Veolia, le vieillissement des centrales n’est pas du goût de l’agence de l’ONU spécialisée dans l’énergie nucléaire.

Dans un rapport non encore rendu public, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estime que le vieillissement du parc mondial de centrales nucléaires pose un problème en termes de… sûreté.

A la fin 2011, 5% des centrales étaient en activité depuis plus de 40 ans, 32% depuis plus de 30 ans, détaille l'agence onusienne dans l'avant-projet de son rapport annuel sur la sûreté nucléaire, qui doit être publié mi-2012.

Après l'accident de Fukushima, «on attend de plus en plus des anciens réacteurs nucléaires qu'ils remplissent des objectifs de sûreté plus élevés, proches des modèles de réacteurs récents ou futurs», selon ce document.

Or, «il y a des inquiétudes concernant la capacité de cette flotte nucléaire vieillissante à remplir ces attentes» et à «continuer de répondre efficacement aux besoins énergétiques des pays», avertit l'AIEA.

Comme pour donner raison à l’institution basée à Vienne, Gregory Jaczko a estimé qu’il fallait sévèrement revoir les normes de sûreté… américaines.

Dans un discours prononcé mardi 13 mars, le président de la Nuclear Regulatory Commission (NRC, le gendarme du nucléaire américain) a annoncé qu’il fallait durcir les règles de sûreté des centrales nucléaires, à la lumière du retour d’expérience de Fukushima.

Ces mesures, a espéré Gregory Jaczko, devront non seulement s’appliquer aux nouvelles centrales mais aussi aux 104 réacteurs électrogènes actuellement en exploitation.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus