Nucléaire: explosion des coûts de gestion de Fukushima

Le 28 novembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A Fukushima, la décontamination est bien plus ardue que prévu.
A Fukushima, la décontamination est bien plus ardue que prévu.
VLDT

Le montant de la facture de la catastrophe de Fukushima sera bien plus élevé que prévu.

C’est une bombe économique qu’a lancée le Nikkei. Dans son édition dominicale, le quotidien japonais des affaires publie une nouvelle estimation du montant des dommages causés par l’accident nucléaire qui a détruit l’une des plus importantes centrales nucléaires nippones, le 11 mars 2011.

S’appuyant sur des données fournies par le ministère de l’industrie, le quotidien estime désormais la douloureuse à 166 milliards d’euros. Soit 75 milliards de plus que lors de la première évaluation, réalisée en 2013. Une bonne partie de ces coûts devraient être financés par un accroissement des tarifs d’électricité.

30 à 40 milliards de décontamination

Deux raisons expliquent le doublement des coûts. Les autorités ont sensiblement revu à la hausse le nombre de personnes éligibles aux dédommagements. Conséquences: les assurances publiques et privées devront débourser 67 Md€ au lieu de 45. Prévus pour durer trois ou quatre décennies, les travaux de décontamination s’avèrent plus complexes qu’imaginé. Ils devraient coûter plus de 40 Md€: le double du montant initial.

166 Md€: le montant peut paraître invraisemblable. Il se situe pourtant dans la fourchette du coût d’un accident nucléaire majeur, tel que calculé par les économistes de l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Dans des travaux publiés en 2012, l’IRSN estimait qu’une catastrophe comparable à celle de Tchernobyl ou de Fukushima pourrait coûter de 120 à 400 Md€ à l’économie tricolore.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus