Nucléaire: EDF veut créer une task force d’intervention

Le 22 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
EDF a présenté le 21 avril ses premières propositions pour renforcer la sûreté et la maîtrise de son parc de production nucléaire.
C’est devant le collège des commissaires de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) que le leader de l’énergie a voulu rassurer après Fukushima, en présentant un programme d'actions à court, moyen et long terme.
 
Celui-ci comprend la création d'une «task force» nationale d'intervention rapide d'EDF, «pour renforcer le dispositif de crise, constituée de matériels complémentaires d'apport en électricité et en eau, avec des moyens de transport et humains dédiés, mobilisables dans les 24 à 48 heures, à l'échelle d'un site», précise le groupe dans son communiqué. Ces dispositions viendront compléter l'organisation de crise du groupe, qui est mobilisée immédiatement, tant au niveau local qu'au niveau national. Il s’agit de faire face à la perte d'alimentation électrique et des systèmes de refroidissement en eau sur l'ensemble d'une centrale nucléaire comptant plusieurs réacteurs.
 
Il est également prévu de procéder à un ré-examen approfondi de la conception des centrales. «Il s'agit de s'assurer des marges de sûreté des installations face à des événements tels que les séismes, les inondations, les pertes d'alimentations électriques et de refroidissement.» Ces revues seront engagées d'ici fin 2011. Elles concerneront tant les réacteurs que les piscines de stockage du combustible.
 
En ce qui concerne les inquiétudes des Français pour certaines centrales comme celle de Fessenheim (dans le JDLE), Henri Proglio, le président directeur général d’EDF, a une fois de plus exclu leur mise à l’arrêt. Il n’est pas non plus question d’arrêter le chantier du réacteur de nouvelle génération EPR à Flamanville (Manche). Quant au projet d'EPR de Penly (Seine-Maritime), il ne présente «aucun risque», insiste EDF.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus