Nucléaire : avant la PPE, EDF marque son territoire

Le 26 octobre 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
EDF achète des terres agricoles autour de ses centrales nucléaires.
EDF achète des terres agricoles autour de ses centrales nucléaires.
DR

L’électricien achète des centaines d’hectares de terres agricoles autour de ses centrales nucléaires.

EDF se prépare à faire couler du béton le long de la Loire. Dans un reportage diffusé le 25 octobre, France 3 Val-de-Loire indique que l’électricien est en train d’acquérir des centaines d’hectares de terres agricoles autour de plusieurs centrales nucléaires ligériennes.

production d'électricité décarbonée

Il y a quelques semaines, 6 exploitants agricoles et 15 propriétaires ont reçu un courrier de la société d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) leur proposant de racheter leurs terres jouxtant la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher). Objectif avoué par EDF, l’acheteur: «assurer la production d'électricité décarbonée». Une autre façon d’annoncer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires ou de centrales solaires que le groupe prévoit de construire dans le cadre de son plan solaire (30 gigawatts crête -GWc- d’ici à 2035).

Les 140 ha de Belleville
Saint-Laurent n’est pas un cas isolé. France 3 affirme que 140 ha de terrains situés autour de la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher) viennent de changer de main. La surface équivaut à celle occupée par la centrale actuelle.
Abritant l’important site nucléaire de Chinon , la commune d’Avoine (Indre-et-Loire) pourrait, quant à elle, devoir revoir son plan local d’urbanisme pour réserver 120 ha à proximité du site industriel d’EDF.

plusieurs utilisations possibles
Interrogée par le JDLE, une porte-parole de l’entreprise confirme les achats de terrains. «Voilà des années que nous acquérons du foncier autour de nos sites. En fonction de ce qu’indiquera la programmation pluriannuelle de l’énergie [PPE, dont la publication est désormais attendue pour mi-novembre], ces terrains serviront à accueillir de nouveaux moyens de production décarbonée ou les installations qui serviront au démantèlement des tranches existantes.»
L’un des sites ligériens devrait aussi accueillir la super piscine qu’EDF entend construire dans les prochaines années pour accueillir jusqu’à une dizaine de milliers de tonnes de combustibles usés.

 

En jaune, les terres agricoles d'Avoine guignées par EDF



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus