Nouvelle-Zélande: projet de taxe sur la mise en décharge

Le 01 octobre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 24 septembre, le ministère néo-zélandais chargé de l'environnement a publié le détail de la politique qu'il propose en matière de réduction des déchets. Il prévoit notamment d'appliquer une taxation sur la mise en décharge, de mettre en place un réseau de dispositifs de recyclage dans les lieux publics et de revoir les rôles et responsabilités du gouvernement central et des autorités locales.

Une taxe nationale de 10 dollars néo-zélandais (5,32 euros) par tonne de déchets mis en décharge est proposée, ce qui, selon les estimations du gouvernement, permettrait de générer 31 millions de dollars (16,5 millions d'euros). Recueilli auprès des opérateurs, l'argent serait distribué pour moitié aux autorités territoriales chargées de financer des activités liées à la réduction des déchets dans le cadre de leurs plans, l'autre moitié étant consacrée à un fonds dédié à des projets destinés à prolonger la politique nationale dans ce domaine.

Le gouvernement a également soumis un document appelé Supplementary order paper (SOP) à la commission parlementaire chargée de l'environnement, qui est destiné à amender un projet de loi sur la réduction des déchets («waste minimisation -solids- bill»). Celui-ci, déjà examiné en première lecture au Parlement en 2006, devrait être adopté en fin d'année.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus