Nouvelle pollution près de la Loire: Total hors de cause

Le 13 février 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
D’après la préfecture de Loire-Atlantique, la pollution aux hydrocarbures survenue ce week-end dans un canal à proximité de la raffinerie Total de Donges ne proviendrait pas, cette fois-ci, du site pétrolier. Une enquête serait en cours pour déterminer la provenance de cette pollution modeste, aujourd’hui nettoyée suite à des mesures de pompage.

En mars 2008, la raffinerie Total de Donges a déversé près de 400 tonnes de fuel lourd toxique dans la Loire et sur les berges du fleuve (1, 2).

Alors que Total a publié hier matin le montant de ses résultats nets record pour 2008 (13,9 milliards d’euros) l’association de protection de l’océan et du littoral, Surfrider Foundation Europe, s’est indignée que «les fuites continuent sur le site de Donges», et indiquait dans un communiqué publié jeudi 12 février «étudier les possibilités d’agir en justice».

L’association a reçu cette information d’un article publié sur un blog associatif le 11 février (3). Celui-ci indiquait que du fuel [dans des quantités non précisées] sortait d’un canal à proximité de la raffinerie de Donges, dimanche 8 février: «Des experts sont venus enquêter pour définir d'ou provient cette fuite, une machine a essayé de pomper ce liquide toute la journée d'hier. (…) Nous dénonçons cette pollution qui va encore avoir des conséquences néfastes sur l'environnement et nous attendons avec impatience les résultats de l'enquête en cours».

(1) Dans le JDLE «Total à l’origine d’une pollution de la Loire»
(2) Dans le JDLE «Raffinerie Total de Donges: retour d’expérience sur la pollution de mars»
(3) http://natur-action.blogspace.fr/



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus