Nouvelle polémique sur les agrocarburants

Le 08 novembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Porter à 9,5 % la part des agrocarburants dans la consommation de carburants pourrait alourdir le bilan carbone de l’Europe. C’est ce que suggère une étude publiée en fin de semaine dernière par un collectif d’associations (ActionAid, Birdlife, ClientEarth, EEB, FERN, Amis de la terre, Greenpeace, Transport Environment, Wetlands).

Le rapport rappelle que 92 % de ces carburants d’origine végétale seront issus de cultures alimentaires. Cela nécessitera, indique-t-il, d’augmenter de 41.000 à 69.000 kilomètres carrés la surface des terres arables. Des terres que l’on ira souvent défricher dans les pays tropicaux, craignent les ONG.

Aux 75 millions de tonnes équivalent carbone (MtéqCO2) annuelles émises par les usines d’agrocarburants, dès 2020, il faudra donc ajouter les émissions de GES imputables au changement d’affectation des terres défrichées (entre 876 et 1459 MtéqCO2).

Déduction faite de la baisse des émissions des véhicules imputables aux agrocarburants, le bilan carbone de l’utilisation de ces carburants « verts » pourrait s’avérer négatif. Les ONG estiment, en effet, que la filière accroîtra chaque année l’empreinte carbone européenne de 27 à 56 MtéqCO2.

Faux, répond la Commission européenne. Dans un courriel adressé à Bloomberg, la porte-parole de la direction de l’énergie estime que le développement des cultures énergétiques ne nécessitera qu’une augmentation de 20.000 à 50.000 km: une surface que l’on peut récupérer sur les jachères, avance Marlene Holzner.

Bruxelles souligne aussi que la production des agrocarburants n’a eu qu’un faible impact dans l’explosion des prix des denrées alimentaires, entre 2007 et 2009. Marlene Holzner rappelle enfin que l’Union européenne entend s’assurer que les cultures énergétiques ne soient pas faites au détriment des forêts, des zones humides et des réserves naturelles.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus