Nouvelle fraude sur la viande de cheval et publication du rapport de la Commission européenne sur l’étiquetage de l’origine de la viande en tant qu’ingrédient

Le 09 janvier 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 30/12/2013 Laurine Arnaud

Viandes > Produits à base de viande
 
Dans deux communiqués des 16 et 17 décembre 2013, le ministère chargé de l'agriculture (Maaf) et le Sénat font le point sur la nouvelle fraude, découverte le 16 décembre 2013, concernant l’introduction dans la chaîne alimentaire de chevaux impropres à la consommation humaine. Par ailleurs, dans un communiqué du 18 décembre 2013, le Maaf annonce la publication par la Commission européenne du rapport sur l’étiquetage de l’origine de la viande en tant qu’ingrédient.
Dans son communiqué du 16 décembre sur le démantèlement d'un trafic de viande de cheval, le Maaf déclare notamment que "le gouvernement est déterminé à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que ce type de trafics cesse", que "la filière de viande équine en Europe doit voir sa traçabilité améliorée" et souligne la nécessité de mettre en place au niveau européen un fichier d’identification centralisé.
 
Concernant la publication du rapport de la Commission européenne sur l’étiquetage de l’origine de la viande dans les plats préparés, le Maaf déplore qu'il ne s’accompagne d’aucune proposition législative visant à rendre obligatoire l'indication de l’origine de la viande dans les plats cuisinés. Selon le rapport,  cet étiquetage "aurait un impact négatif sur la compétitivité et sur les échanges au sein de l’Union européenne".
Le Maaf annonce par ailleurs que le Parlement européen a voté en Commission Envi (Environnement, santé publique et sécurité alimentaire), un amendement demandant à la Commission européenne de proposer une initiative législative sur l’étiquetage de la viande en tant qu’ingrédient. Il ajoute que "le gouvernement français mobilisera ses partenaires pour exiger de la Commission lors du prochain Conseil Agriculture une telle initiative législative". 
 
Pour rappel, dans un communiqué du 31 octobre 2013, le Maaf avait déjà appelé la Commission européenne à renforcer son projet de rapport sur la viande en tant qu'ingrédient  en l'accompagnant d’une proposition législative. La France souhaitait en effet une révision rapide du règlement (UE) n° 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l'information des consommateurs sur les denrées alimentaires (dit "règlement Inco"), en vue d'y intégrer des obligations renforcées en ce qui concerne l'étiquetage de l'origine de la viande dans les plats préparés.
 
Sources :
Communiqué du Maaf, "Trafic de viande de cheval : le point sur la situation", 16 décembre 2013 ;
Communiqué du Sénat, "Nouvelle fraude sur la viande de cheval : les solutions proposées par la mission sénatoriale en juillet 2013 doivent être appliquées", 17 décembre 2013 ;
Communiqué du Maaf, "Publication par la Commission du rapport sur l’étiquetage de l’origine de la viande en tant qu’ingrédient : Stéphane LE FOLL et Benoît HAMON demandent une initiative législative de la Commission en faveur des consommateurs", 18 décembre 2013 ;
Rapport de la Commission au Parlement européen et au Conseil concernant l’indication obligatoire du pays d’origine ou du lieu de provenance pour la viande utilisée comme ingrédient, 17 décembre 2013.
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus