Nouvelle évaluation européenne du bisphénol A

Le 30 janvier 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email


L'Agence européenne de la sécurité des aliments (Efsa) a rendu, lundi 29 janvier, son avis sur l'exposition alimentaire au bisphénol A. Cette substance chimique suspectée d'être toxique pour la reproduction et un perturbateur endocrinien, est retrouvée dans les biberons, les assiettes en plastique, les récipients destinés aux fours à micro-ondes et à la conservation, mais aussi dans les couches de protection intérieure des cannettes et des boîtes de conserve, ainsi que le revêtement des conteneurs d'eau et des cuves à vin. «Le BPA peut migrer en petites quantités dans les boissons et les aliments stockés dans des matériaux contenant cette substance», note l'Efsa.

La dose sans effet nocif observé (Desno) reste à 5 milligrammes par kilogramme de poids corporel et par jour (mg/kg/jr). Il y est ajouté une dose journalière acceptable (DJA) de 0,05 mg/kg. Au lieu du facteur d'incertitude de 500 qui avait été appliqué en 2002 pour calculer la DJA temporaire, seul un facteur 100 a cette fois-ci été appliqué, compte-tenu des «données scientifiques considérables actuellement disponibles.»

Dans son communiqué, l'Efsa indique par ailleurs qu'aucun résultat fiable et reproductible n'a encore pu montrer les effets endocriniens à faible dose du bisphénol A signalés chez les rongeurs.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus