Nouvelle directive pour les EnR

Le 21 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 14 février 2006, les députés européens réunis en session plénière ont adopté un rapport contenant des recommandations en vue d’une future directive sur l'utilisation de sources d'énergies renouvelables à des fins de chauffage et de réfrigération. L’objectif de ce document est de fournir un cadre afin d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le domaine du chauffage et de la réfrigération dans l'UE, actuellement de l'ordre de 10% pour arriver au moins à 20% en 2020. Selon le rapporteur Mechtild Rothe, «la géothermie, l'énergie thermique solaire et la biomasse sont en mesure de remplacer de grandes quantités de combustibles fossiles et donc de réduire les émissions de CO2 et d'autres substances nocives.» La future directive devrait permettre à toutes les technologies concernées d'atteindre un niveau élevé de pénétration et de développement du marché dans tous les Etats membres. Le rapport propose d’instaurer une définition claire des sources d’énergie concernées (géothermie, énergie thermique solaire -notamment l'énergie passive-, chauffage zonal et réfrigération zonale faisant appel aux sources d'énergies renouvelables, chaleur ambiante et biomasse). De même, il suggère qu’un an au plus tard après l'entrée en vigueur de la directive, les Etats membres soient tenus d'établir des plans d'action pour la réalisation d’objectifs, sur la base de leur potentiel national d'exploitation de sources d'énergies renouvelables.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus