- 

Nouvelle baisse de NOx prévue en Ile-de-France

Le 28 septembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans le cadre d'un plan régional, le conseil régional de l'Ile-de-France vient de décider une aide pour la dépollution de 3 nouvelles usines d'incinération d’ordures ménagères (UIOM) afin de diminuer les émissions des oxydes d'azote pour parvenir à 80 milligrammes par mètre cube (mg/m3) au lieu des 200 mg/m3 que demande la réglementation nationale avant la fin de l'année 2005. Le financement proposé doit permettre aux exploitants d'installer un système catalytique. L'usine de Rungis (Val de Marne) devrait percevoir 1,3 million d'euros pour une baisse de 70% de ses rejets de NOx, celle de Massy (Essonne) aura la même aide pour une réduction de 79% de ses émissions, et enfin celle de Carrières-sur-Seine (Yvelines) recevra un financement de 1 million d'euros pour une diminution de 68% de ses NOx. Ce qui représente une baisse de 408 tonnes de NOx d'ici moins d'un an. Les efforts de la région permettent de porter l'économie de NOx à 858 tonnes par an puisque 2 usines du Val d'Oise avaient déjà profité de ce soutien financier de l'ordre de 1,9 million d'euros pour Saint-Ouen l'Aumône et de 1,8 pour Argenteuil. En tout, ce sont 21 millions d'euros que la Région a décidé d'affecter à ce plan qui court de 2004 à 2007.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus