Nouvel outil de mesure des COV émis dans l’air intérieur

Le 02 novembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Afsset a publié jeudi 29 octobre un nouveau protocole permettant de qualifier les émissions de 165 composés organiques volatils (COV) des matériaux de construction et de décoration et d’identifier les produits «faiblement émissifs» (1).

Ce protocole vise à encourager l’étiquetage de tels produits de construction, d’ameublement et de décoration relatif à leurs émissions et contenu en polluants volatils, qui sera rendu obligatoire au 1er janvier 2012, en vertu d’une disposition de la loi «Grenelle I» et du Plan national santé environnement 2 (PNSE 2).

L’Allemagne, le Japon et la Suède disposent déjà de dispositifs d’étiquetage. Au Japon, ces mesures ont ainsi permis en 5 ans de supprimer presque totalement (de 30 à 1%) le nombre de logements dépassant la référence japonaise sur le formaldéhyde, indique l’Afsset dans son communiqué.

«Le niveau requis pour satisfaire aux exigences du protocole est élevé, mais accessible», fait valoir l’Afsset. Sur 34 produits de construction et de décoration testés, entre un tiers et la moitié ont ainsi satisfait à ses exigences.

Ce protocole qui met à jour une version antérieure publiée en 2006, sera lui-même ultérieurement élargi aux produits d’ameublement et de consommation (produits d’entretien, désodorisants, encens…).

(1) «Composés organiques volatils et environnement intérieur - Procédure de qualification des émissions de composés organiques volatils par les matériaux de construction et produits de décoration: Protocole Afsset 2009»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus