Nouveau recours contre le projet de stockage à Nonant-le-Pin

Le 27 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après avoir dénoncé la surcapacité de l'installation, les associations soulignent sa dangerosité
Après avoir dénoncé la surcapacité de l'installation, les associations soulignent sa dangerosité

L’opposition à la construction d’un centre de stockage à Nonant-le-Pin (Orne), à 8 kilomètres seulement du Haras national du Pin, se poursuit sur le terrain judiciaire.

Après le recours en annulation et le référé suspension déposés en janvier contre l’arrêté préfectoral fixant ses prescriptions (voir JDLE), le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) et France Nature Environnement attaquent cette fois-ci l’arrêté du 12 juillet 2011 précisant les servitudes d’utilité publique autour du site.

Les deux associations soulignent en effet les risques, notamment d’incendie, liés au passage de la ligne ferroviaire Paris-Granville dans le périmètre de sécurité situé dans les 200 mètres autour du site choisi par la société Guy Dauphin Environnement (GDE) pour établir son centre de stockage (surtout des résidus de broyage automobile) et son centre de tri (ferrailles, DIB et DEEE).

Cette ligne, qui transporte chaque jour 2.500 voyageurs, avait d’ailleurs été mentionnée par le commissaire-enquêteur qui avait émis un avis défavorable.

Le Cniid et FNE appellent enfin la région Basse-Normandie à voter un moratoire sur ce projet.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus