Nouveau record pour l’éolien terrestre français

Le 28 février 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un coût de production au plus bas.
Un coût de production au plus bas.
VLDT

Les prochaines éoliennes tricolores promettent des coûts de production inférieurs à 70 €/MWh.

 

Jusqu’où ne baissera-t-il pas? Il, c’est le prix moyen pondéré du mégawattheure (MWh) produit par l’éolien terrestre tricolore. Mercredi 28 février, le ministère de la transition écologique a publié les résultats du premier appel d'offres concurrentiel pour l'éolien terrestre.

En moyenne, les 22 projets lauréats (500 MW au total) affichent un coût de production tournant autour de 65,4 €/MWh. Leur puissance installée annoncée varie de 10 à 50 MW. A noter qu’un tiers des projets ont recours au financement participatif.

- 9% par rapport aux tarifs d'achats

 «Les bons résultats apportés par cette nouvelle procédure concurrentielle, qui présentent des prix nettement inférieurs aux tarifs d’achat (- 9% par rapport à 72 €/MWh), vont conduire le gouvernement à privilégier cette procédure pour les futurs projets, en redéfinissant le périmètre des projets éligibles aux soutiens sous forme d’appel d’offres et de tarif d’achat», indique l’Hôtel de Roquelaure dans un communiqué.

Inquiétude au SER

Un projet qui n’est pas sans inquiéter les professionnels. L’annonce concomitante du gouvernement de privilégier la procédure d’appel d’offres pour les futurs projets en redéfinissant le périmètre du guichet ouvert serait de nature à fragiliser la filière et devra faire l’objet d’échanges avec la profession. Il est essentiel de ne pas opposer les deux dispositifs (guichet ouvert et appels d’offres) qui sont complémentaires pour assurer un développement soutenu de tous types de projets, quelle que soit leur taille ou leur situation géographique, estime le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

La seconde période de candidature à l’appel d’offres, dont la clôture aura lieu le 1er juin prochain, portera également sur une puissance de 500 MW.

 



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus