Nouveau projet de taxe carbone américaine

Le 28 novembre 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le député de Floride Ted Deusch est l'un des signataires du texte.
Le député de Floride Ted Deusch est l'un des signataires du texte.
DR

 

 Le texte vise à réduire de 45% les émissions de CO2 du secteur énergétique américain.

 

Voilà près de 10 ans que cela ne s’était produit. Dix ans que des parlementaires américains des deux principaux partis n’avaient proposé, ensemble, d’instaurer une taxe carbone à l’échelle fédérale.

C’est chose faite. Dans la nuit de mardi à mercredi, une demi-douzaine de députés, démocrates et républicains, ont accouché d’un texte instaurant, dès 2019, une taxe de 15 dollars (13,2 €) par tonne de CO2 sur les carburants et les combustibles. Ce montant grimperait ensuite de 10 $ chaque année pour atteindre les 100 $/tCO2 en 2030.

Taxe aux frontières

Ce sont les compagnies charbonnières, pétrolières et gazières qui y seront assujetties. Seuls les producteurs d’agrocarburants américains en seraient exemptés. La taxe frapperait aussi les produits pétroliers importés.

Le produit de la taxe, précisent les auteurs de l’Energy Innovation and Carbon Dividend Act (EICDA) serait redistribué aux citoyens, sous la forme d’une sorte de chèque énergie.

L’EICDA vise à réduire de 45% les émissions carbonées du secteur énergétique américain entre 2005 et 2030 et de 80 à 90% à l’horizon de 2050. Il a néanmoins très peu de chance d’être adopté par les deux chambres du Congrès américain.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus